Notre vision

Partie I: Le minage à domicile

La consommation d'énergie du minage est l'un des sujets les plus discutés lorsque l'on parle de Bitcoin. Parmi cette bataille débordante d'arguments, nous voulions ajouter notre propre contribution et rendre le minage rentable chez le particulier !

 

Nous avons de sérieuses raisons de penser que le minage à domicile peut être économiquement viable, sinon la norme à l'avenir, ce qui annulera la plupart des critiques environnementales sur le minage.

 

C'est bien connu, le matériel informatique produit de la chaleur. En fait il est très bon dans ce domaine et on ne peut pas faire la différence en termes de puissance de chauffage et d'efficacité entre une résistance électrique et un ASIC.

 

Mais la plupart du temps, cette chaleur est simplement évacuée par les mineurs, bien qu'elle ait une valeur économique.

 

Sachant à quel point cette industrie est compétitive, cela apparaît comme un paradoxe. Dans le secteur du minage, avoir un avantage sur les concurrents est la clé de la survie, mais tant que personne n'exploite la chaleur à grande échelle, les autres mineurs ne sont pas obligés de le faire. Et ce n'est pas aussi facile qu'il y paraît. Pour qu'un mineur vende de la chaleur, il a besoin d'un acheteur. Et cet acheteur doit être proche de la ferme de minage car la chaleur n'est pas facilement transportable.

 

Mais la principale raison pour laquelle l'exploitation de la chaleur n'est pas la norme dans l'industrie du minage est le manque d'imagination des mineurs qui sont coincés avec le modèle du «data-center».

 

Si quelqu'un mine du Bitcoin et exploite toute la chaleur produite à grande échelle son avantage économique obligera les autres participants à s'adapter ou à mourir.

 

Ce n'est pas une question de «si» mais de «comment», et c'est la question à laquelle nous avons tenté de répondre.

Dans le monde, la consommation de chauffage du secteur résidentiel représente 13 600 TWh par an. Le réseau Bitcoin mondial quand à lui consomme 120 TWh par an selon CBECI. C'est près de 100 fois moins.

 

Nous avons donc trouvé notre demande «illimitée» de chaleur. Dans de nombreux pays, les gens utilisent déjà l'électricité pour chauffer l'eau et l'espace, et sont prêts à payer un prix au kWh bien plus élevé que ce que les mineurs industriels peuvent supporter.

 

Mais cette demande est très décentralisée. Comment un mineur pourra-t-il vendre de la chaleur à autant de personnes ?

 

C'est le moment où nous devons nous libérer du paradigme industriel du minage et sortir des sentiers battus. Le chauffage des logements avec des ASICs nécessite leur dispersion dans chaque logement. Un ASIC est un radiateur électrique par nature. Avec quelques modifications, il peut être adapté pour le chauffage domestique. Il n'est pas si difficile de concevoir un système pour refroidir l'ASIC sans utiliser de ventilateurs bruyants. La solution est de mettre dans chaque maison un radiateur mineur et c'est ce que nous avons développé chez WiseMining depuis 2018. Notre premier produit est une chaudière appelée Sato.

 

Certaines personnes trouveront ce concept familier. Cette idée n'est pas nouvelle, vous aviez sûrement vu dans le passé des vidéos de personnes bricolant des machines artisanales.

 

Pourquoi semble-t-il que ces produits n'ont pas suscité d'intérêt ? Qu'est-ce qu'ils ont manqué ?

 

Tout d'abord il faut comprendre que les ASIC ont une durée de vie plus courte qu'un appareil de chauffage domestique ordinaire. Vous n'êtes pas censé changer fréquemment un appareil de chauffage, alors que l'ASIC doit être changé tous les 4 à 5 ans. Un bon appareil de chauffage mineur doit donc proposer un moyen de changer l'ASIC (principalement les hashboards) sans avoir à changer d'autres composants. Nous avons implémenté notre technologie «hot-swap» qui permet de changer facilement les hashboards sans payer pour un nouveau radiateur et son installation à chaque fois.

 

Deuxièmement, vous devez prendre en compte la disponibilité de l'ASIC et la maximiser. Dans chaque maison, les consommations de chauffage et d'eau chaude sont volatiles et certains jours, la consommation peut représenter des multiples de la moyenne annuelle. (vous recevez de la famille à la maison pour les vacances de Noël ou vous endurez un hiver rigoureux) Mais vous voulez que votre maison soit chaude à chaque fois, vous devez donc installer une capacité de chauffage pour la consommation de pointe et non la moyenne annuelle. Mais un ASIC coûte cher et doit être utilisé au moins 60% du temps pour être rentabilisé. C'est pourquoi il est préférable d'avoir votre appareil de chauffage mineur d'une capacité correspondant à votre consommation moyenne annuelle et de le seconder avec un appareil de chauffage régulier capable de répondre à la demande de pointe.

 

Enfin, acheter des ASIC nécessite une expertise, leurs prix dépendent fortement des conditions du marché et ce n'est pas toujours une bonne idée d'acheter. Les ASIC ont ce que nous pouvons appeler une valeur "fondamentale" représentant combien ils peuvent encore gagner à l'avenir. Vous devez vérifier si le prix d'achat de l'ASIC que vous êtes sur le point d'acheter n'est pas loin de sa valeur fondamentale, sinon vous n'aurez peut-être jamais la possibilité de le rembourser. C'est pourquoi nous protégeons nos clients contre ce type d'écueil.

A qui ce produit s'adresse t'il ? Premièrement, il peut s'agir de propriétaires prêts à miner et à se chauffer eux-mêmes.  Sans dépenser plus d'énergie que d'habitude, ils peuvent gagner des bitcoins.

 

Mais nous pouvons imaginer un scénario différent où certains investisseurs achètent des chaudières mineurs et les prêtent gratuitement, entretien compris, à des personnes qui ont besoin d'une nouvelle chaudière en remplacement après la rupture de l'ancienne. En compensation de ce service, ces investisseurs reçoivent des bitcoins tandis que les emprunteurs utilisent leur chaudière d'appoint.


Imaginez comment cette nouvelle génération de mineurs pourrait détenir un grand parc de machines décentralisé, et à quel point les avantages par rapport à une mine industrielle centralisée prennent tout leur sens. Pas de permis de construire pour votre installation, pas de contrat avec les fournisseurs d'électricité, pas de pression politique.

Une question ?
Discutez avec nous sur Discord